Profession? Passionnée...

Publié le par Jay K

Depuis toujours, j'ai horreur des cases, des catégories, des groupes, des appartenances. Et je n'ai jamais supporté de me cantonner à une activité unique, à un style spécifique.


J'ai donc fait des études généralistes, touché un peu à tout, tenté mille expériences, et j'ai fini dans une société américaine à effectuer à peu prés tout du changement de papier toilette à l'analyse des données financières.

Jusqu'au clash. Jusqu'à la bascule.

Lorsqu'on me demande ce que je fais dans la vie, j'ai souvent un début de malaise qui monte du fond de mes reins.

C'est vrai... .qu'est ce que je fais dans la vie?


Je travaille, dans une société... je ne sais pas trop quelle y est ma place, et finalement, je n'y accorde pas tant d'importance que cela. Sur ma carte de visite, il n'y a rien d'écrit, et sur ma signature mail, cela dépend de l'interlocuteur à qui j'envoie mes voeux....


Mais voilà, des mois de harcèlement moral, et au bout de la route le licenciement salvateur... Me voici suspendue dans la courbe du temps.


Que fais je donc dans la vie?


Je vis, je respire, j'aime, je me lance, je fonce, j'ose.... JE SUIS...


Voici les jours se succédant aux jours, sans que l'ennui ne pointe son nez.

Mais que vais je faire aujourd'hui ? Peindre? Ecrire? Jouer de la musique? Regarder les oiseaux par la fenêtre?


Vous l'aurez deviné, en ce moment, je peins.


Je dessine, je croque, je projette, je gratte, je vernis, je remets une couche, je compose et décompose, je peins encore... avec avidité. Avec passion.


 


Parceque finalement, la seule spécialité à laquelle j'ai concédé de me soumettre, c'est la Passion. Avec un grand P.


Celle qui me dévore, qui me brûle, qui me laisse parfois épuisée, le coeur au bord des lèvres, à peindre encore et encore jusqu'au dégout.... jusqu'au trop plein.

Alors je rebouche mes tubes, je cache la toile dans un coin, et je vais me promener, jouer avec ma fille, cuisiner;.. je vais faire autre chose, jusqu'au moment où la passion me pousse encore à m'asseoir devant mon chevalet, et à peindre les yeux presque fermés...


Sans passion, point d'émotion. Sans émotion, point de vie.


Ne me demandez pas de mesure.... ne me demandez pas de renoncer.


Ne me demandez plus 'Mais et toi? Que fais tu dans la vie????'


 


'Moi? je peins....'


'Ah bon? tu refais ta cuisine?'


'Oui, je refais ma cuisine, avec passion.....'

Publié dans Jay K...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tish 05/10/2008 23:09

Bonsoir, LA question redoutée, je la connais. Et cette boule dans la gorge qui se forme et nous laisse preque honteuse...MAIS tu peins, tu fais sortir quelque chose de toi. On en reste parfois qu'au stade du rêve impossible à réaliser, à mettre en branle, par peur et découragement.Alors ne change rien, continue, FAIS. C'est une chance énorme.

Jay K 06/10/2008 09:10


Merci Tish!!!!