Le doute....

Publié le par Jay K

Aujourd'hui, je doute.

Je suis tentée de décrocher une à une mes toiles du mur, et de supprimer ce blog. J'ai l'impression d'être en dessous de tout. Je n'arrive pas à être contente de ce que je fais. Jamais. Comme s'il fallait encore retirer une couche intérieure pour atteindre le coeur de l'équilibre.

J'ai l'impression d'avoir des parasites, et ce que je cherche me semble aujourd'hui bien loin. La justesse, la pureté, l'équilibre...
J'ai envie d'espace, j'ai besoin de silence.

La solitude commence à me peser, et en absence de contact avec les autres je me taris.
Confrontée à moi même, je suis un juge tranchant. Le verdict est sans appel. NUL.

Aucun espoir de jamais interesser quiconque.

Le chemin risque d'être encore long..... bien long.

Aujourd'hui, je doute, et j'ai envie de baisser les bras.

Il est peut être simplement temps de faire une pause... de prendre un peu de repos.... sans pinceau...

Publié dans Jay K...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gari 20/09/2008 23:49

salut  Jay K , je viens de lire les commentaires ,  je connais pas ton parcours d'artiste ,  mais ce que  je vois c'est de " l'art brut " un dérivé de l'art contemporain , on me case aussi parfois dans cette zone , tes toiles expriment beaucoup de choses , aujourd'hui  le talent  , le vrai c'est ca ,  l'expréssion ,  alors je te retourne  ce que tu me dis dans ton commentaire , fais toi plaisir !!! chaque toile que tu produira t'enverra vers la suivante , on évoluentsans fin , en passant par des hauts et des bas , c'est la vie ,haut les coeurs  !!    à+ l'artiste !             Gari

Laure 15/09/2008 09:35

malheureusement ces moments font partis de toute personne qui expriment ses sentiments par la création.J'ai eu aussi ces moments de doutes ou pendant des jours voire des semaines je n'arrivaient pas à transmettre mes sentiments à mes crayons.Un jour dans un bouquin sur l'illustration j'ai lu cette phrase " un illustrateur doit savoir gérer ces moments de doute et de stérilité". Je ne dis pas que cela a été la révélation mais j'ai apris à accepter de rater un dessin, j'ai apris à rester quelques jours sans dessiner et à accepter de gerer mon inspiration. Ne ferme pas la porte, l'envie est là, la passion aussi. Tes sentiments s'expriment, laisse les se matérialiser sur la toile...prends une pose et attends avec patience que ce moment passe...

Tata Huguette 11/09/2008 17:31

Ce n'est pas facile d'être un artiste.Rien à quoi se raccrocher réellement mais que de comparaisons à faire (à l'inverse d'une profession plus centrée sur "la réflexion" et peut-être moins sur l'émotion)!Je pense que les commentateurs ont bien soulevé cette notion de plaisir qui est essentielle.Je trouve cela très courageux de nous montrer tes productions.Il y a des jolies choses et il y en a pour tous les goûts.Bon courage !

babsy 10/09/2008 11:55

C'est normal d'avoir des doutes mais tant que la peinture pour toi est un plaisir surtout continues.Moi,j'ai découvert ton blog il y a quelques jours et on ressent l'amour à travers tes toiles,beaucoup de sensibilité,se serai vraiment dommage d'arrêter.Courage,tu as du talent!

MémèreCendrillon 10/09/2008 10:39

je viens de passer un long moment sur Ocre de Chine, sans être passée par ici avant. Je suis donc étonnée de voir ton message. Je cherchais justement le meilleur endroit pour poster mon ressenti de ma balade sur Ocre de Chine. Je suis vraiment touchée par tes toiles, que ce soit Coquelicot ou Bulle, elles me parlent. Tu as du talent, alors s'il te plaît, ne gâche pas tout, prends un peu de recul mais ne ferme pas la porte...